Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497
  • Le Rwanda désigné pays organisateur du Mondial 2019 (source, Fédération Internationale)
  • Éliminatoire mondial 2018: 10 Éléphants déjà au regroupement
  • Trois ans de suspension pour leTogolais Azad Kélani Bayor, Président de la CAB (Confédération Africaine de Boxe). (Source AIABA)
  • La ville de Paris (France) abritera les Jo de 2024. Ceux de 2028 ont été attribués à la villes de Los Angeles (USA). (Source CIO)

Actualité communique

Communiqué du CIAPOL : déversement d’hydrocarbure en mer suite à une collision entre deux 2 navires au large des côtes ivoiriennes

Sercom CIAPOL 12 Sep 2017 - 13H27

Suite à un déversement d’hydrocarbure en mer consécutif à une collision entre deux (02) navires le jeudi 07 septembre 2017 à 200 km au large des côtes ivoiriennes, le CIAPOL a effectué sur instruction de Madame la Ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, Présidente du Comité Interministériel de Crise du Plan Pollumar :

 

-Un survol aérien par hélicoptère le vendredi 08 septembre 2017 de la zone impactée pour évaluer l’étendue de la nappe ;

-une surveillance du littoral de Port Bouet, Grand Bassam, Mondoukou et Assouindé le vendredi 08, samedi 09 et dimanche 10 septembre 2017 afin de s’assurer de l’état des plages.

 

Au cours de ces visites, le CIAPOL a interrogé les pêcheurs de ces localités. Les investigations ont abouti à un même constat : sur le plan d’eau marin et sur les côtes, il n’y a eu aucune trace de pollution par les hydrocarbures.

 

Le CIAPOL informe toutefois que la veille environnementale continue jusqu’au mardi 12 septembre 2017 et demande aux populations riveraines de contacter immédiatement les autorités locales en cas de constat de toute trace d’hydrocarbure sur les plages et plans d’eau.

 

Par ailleurs,  le navire pollueur, suivi par le Centre de Coordination du Secours Maritime (MRCC) grâce au Système d’Identification Automatique (IAS) des navires, et mis en demeure, devrait entrer au Port Autonome d’Abidjan le mardi 12 septembre 2017. A cette occasion, et dans le cadre des investigations menées, il sera inspecté par une équipe du CIAPOL et de la DGAMP (Direction Générale des Affaires Maritimes et Portuaires) pour connaitre la nature réelle du produit ainsi que la quantité déversée à partir des documents de bord.

Un prélèvement sera effectué et le produit sera analysé pour en déterminer les caractéristiques.

 

Le Comité Interministériel de Crise reste constamment en alerte et communiquera toute information complémentaire si nécessaire.

 

 

Colonel DIBI Niagne Martin, Directeur du CIAPOL,

Secrétaire Permanent du Comité Interministériel de

lutte contre les déversements accidentels par Hydrocarbures 


Autres articles

Partenaires