Dernières infos

  • Pour tous vos - Reportages, Annonces et Publicités veuillez nous contacter au 09903514 / 49799497
  • Le Rwanda désigné pays organisateur du Mondial 2019 (source, Fédération Internationale)
  • Éliminatoire mondial 2018: 10 Éléphants déjà au regroupement
  • Trois ans de suspension pour leTogolais Azad Kélani Bayor, Président de la CAB (Confédération Africaine de Boxe). (Source AIABA)
  • La ville de Paris (France) abritera les Jo de 2024. Ceux de 2028 ont été attribués à la villes de Los Angeles (USA). (Source CIO)

Actualité afrique

RDC : 44 personnes décèdent à Kinshasa après des pluies diluviennes

Ivoirinter24 05 Jan 2018 - 19H30
RDC : 44 personnes décèdent à Kinshasa après des pluies diluviennes

Au moins 44 personnes ont trouvé la mort dans la nuit du jeudi 04 au vendredi 05 janvier 2018, dans des inondations provoquées par les pluies diluviennes qui se sont abattues à Kinshasa, capitale congolaise.

 

C’est plus de 5000 maisons inondées  dont un orphelinat et 192 autres écroulées, des ponts affaissés, des routes coupées et 10 quartiers privés d’électricité.

 

Kinshasa n’a pas fait que comptabiliser ses morts ce vendredi, la capitale congolaise a aussi pris la mesure des dégâts matériels occasionnés par ces pluies diluviennes en milieu de semaine.

 

Les autorités ont recensé également plusieurs milliers de déplacés partis se réfugier dans des familles d’accueils en attendant la baisse du niveau des eaux.

 

Le gouvernement provincial s’est réuni en urgence hier et il a annoncé que la présidence avait accepté de prendre en charge les frais d’enterrement des victimes et que les travaux d’urgence des ponts et routes notamment seraient financés par le gouvernement central.

 

La direction de l’assainissement participait à la réunion, et il lui été demandé d’accélérer l’évacuation des déchets et le curage des caniveaux et des rivières, problèmes récurrents

 

Autres annonces, la démolition sous peu des constructions dites anarchiques considérés comme dangereuses. Il faut le dire, elles sont nombreuses à Kinshasa.

 

Toutefois, le gouvernement provincial ne dit pas si les familles qui n’ont souvent d’autre choix que de s’y installer seront relogées.

 

Makan HEMA

Autres articles

Partenaires